Cherré

 

clochervi.gif (14037 bytes)

 

 

 

 

lavoirvi.gif (15696 bytes)

 

 

 

Cherré est l'une des plus anciennes paroisses de la région fertoise. Les premières traces de la présence de l'homme en ce lieu datent de la préhistoire. Il est établi que des constructions existaient pendant l'antiquité et le haut moyen-âge.

Elle était à l'origine une villa: une grande exploitation agricole mentionnée au VIème siècle sous le nom de Kairaco villa. Cherré a donc comme origine le nom du fondateur de cette ferme à une épouqye difficile à déterminer.

Son église primitive était dès le IX ème siècle célébre pour ses miracles. Ruinée par les guerres successives, elle fut reconstruite à partir de 1510. A l'issu de la Révolution, elle fut vendue en 1789 comme bien national et une nouvelle fois détruite. Seule la tour fut préservée, aujourd'hui encore, nous pouvons la découvrir au coeur du village.

Le dernier Seigneur de La Ferté Bernard, le Marquis de Jumilhac, descendant de Richelieu, bâtit sur le territoire de Cherré au XIX ème siècle le château du Haut Buisson. Jusqu'en 1926, le domaine appartenait à la Princesse Alice De Monaco grande bienfaitrice de Cherré. Elle épousa en seconde noce le Prince Albert 1 er de Monaco, le célèbre océanographe. Une plaque apposée en mairie honore aujourd'hui sa mémoire et manfeste la reconnaissance de la commune.

L'ensemble de la propriété fut léguée aux Universités de Paris afin de créer une station de biologie végétale.

Carte de de Cherré

J Nourry maire de Cherré